Accueil Société Mobilité Sea Bubble, le taxi volant bientôt sur la Seine

Sea Bubble, le taxi volant bientôt sur la Seine
S

-

Le Sea Bubble, une sorte de taxi évoluant sur l’eau devrait faire sa venue sur la Seine à Paris pour des tests en septembre. Sa présence à été remarqué lors du salon Viva Technology à Paris la semaine dernière .

Le salon Viva Technology avait ouvert ses portes du jeudi 15 juin, à Paris jusqu’au samedi 17 Juin au Parc des Expositions de la Porte de Versailles. Jeunes start-up et grands groupes ce sont communiquer leurs idées sur l’innovation. Focus sur un projet qui sera peut-être notre taxi de demain. Comme vous allez le constater il on déjà dépassé le stade du prototype.

Le Sea Bubble au croisement de la technologie et de l’environnement. Il s’agit d’un bateau volant voir une voiture d’eau !

Il ne s’agit pas d’un navire mais d’un genre de hors-bord inspiré du voilier l’Hydroptère, catamaran pouvant naviguer hors de l’eau grâce à des ailes immergées. L’Hydroptère dont l’initiateur est autre que le navigateur français Alain Thébault est co-fondateur de SeaBubbles, (Les bulles de mer ) l’entreprise à qui l’on doit ce bateau volant .

Premiers essais prévus en septembre 2017

Coté technique :

C’est un bateau à hélices, à propulsion électrique : pas de rejet de C02, pas de bruit, juste un petit sifflement quand il se déplace. Il est prévu de le recharger sur des pontons équipés d’éoliennes ou de panneaux solaires. Sea Bubble peut emporter jusqu’à cinq personnes dans sa version actuelle et servira de taxi sur la Seine, où les premiers essais auront lieu en septembre, avant de gagner d’autres fleuves en France et à l’étranger.

Coté pratique :

Ces bateaux qui circuleront à 18 km/h (vitesse maximum autorisée sur la Seine à Paris), décolleront de plusieurs dizaines de centimètres une fois atteint les 5 km/h grâce à leurs foils (des ailes situées sous l’embarcation), ce qui limitera les remous pour ne pas abîmer les berges.

Prototype Sea Bubble
Prototype Sea Bubble

Des fonds recherchés

Plusieurs associés accompagnent déjà l’aventure. BpiFrance,  la Maïf, qui a mis 10 millions d’euros sur la table. Mais les représentant du projet vont profiter du salon Viva Technology pour lancer une levée de fonds de plus de 100 millions d’euros auprès d’investisseurs.

Le SeaBubble a été pensé et crée à La Ciotat près de Marseille. Le bateau sera pour l’essentiel assemblé en Suisse dans les ateliers qui ont fabriqué l’avion solaire, Solar Impulse, de Bertrand Piccard. L’équipe compte aujourd’hui une douzaine de personnes, sans compter les bénévoles dont un ingénieur retraité d’Airbus.

Que vous soyez une entreprise ou un particulier, si l’aventure vous tente, vous êtes les bienvenus. Votre investissement sera utile et propre.

REJOIGNEZ GOODACTU !

Vous aussi, inscrivez-vous et partagez de bons articles sur GoodActu, le magazine alternatif et positif. Nous avons besoin de chaque personne pour nous aider à  partager notre message.

JE ME LANCE →’

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

LU EN CE MOMENT

Derniers articles

Cet article vous a plu ?

Envie de bonnes nouvelles ? Inscrivez-vous pour les recevoir par mail.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.