Accueil Non classé Energie verte : enquête sur les Centrale Panda

Energie verte : enquête sur les Centrale Panda
E

UN ARTICLE PARLANT

-

Les fermes de panneaux solaires sont bien connues pour être bien rangées, en lignes droites et ordonnées de manière rectangulaire ou en formant une forme géométrique. Les Chinois ont eu, eux, une autre idée derrière la tête.

China Merchants New Energy Group (CMNE), un acteur majeur de l’énergie en Chine dont l’activité est centrée autour des énergies renouvelables vient d’inaugurer un nouveau parc de panneau solaire. Vrai investissement pour l’avenir, ce parc aura une emprise sur 1 kilomètre carré et va produire la bagatelle de 50 mégawatts, soit autant que 17 éoliennes de taille moyenne ( 17 mètres d’envergure, donc déjà grosse, mais le rotor des plus grosses peut atteindre 125 mètres d’envergure et 5 mégawatts de rendement, soit 10 fois moins que notre parc de panneau solaire). CMNE prévoit de revoir à la hausse ce chiffre en le multipliant par 2 dans les années à venir. Ce megapark qui attendra à terme 100 mégawatts de rendement a une autre particularité.

Pose de la première pierre de la Centrale Panda de Datong.
Pose de la première pierre de la Centrale Panda de Datong. Crédits : China Merchants New Energy/Panda Green Energy

Une ferme en forme de Panda

Un corps, deux oreilles, un sourire, qui suis-je ? Un panda bingo ! En septembre 2016, la province du Shanxi a vu le début d’un chantier particulier. La construction du panda géant lance le début d’une révolution énergétique dans l’empire du Milieu. Cette oeuvre d’art nécessite une adaptation du matériel et de la matière employés pour y définir les 2 couleurs dominantes permettant de distinguer ces formes si caractéristiques.

Vue aérienne de l'usine Panda Crédits : China Merchants New Energy/Panda Green Energy
Vue aérienne de l’usine Panda Crédits : China Merchants New Energy/Panda Green Energy

Selon le site du fabricant, les panneaux noirs seront composés de cellules solaires à base de silicium monocristallin et les blancs/gris seront composés de cellules solaires à couches minces et de cellules solaires bifacées de type n. Cet assemblage de couleur simple à produire techniquement est néanmoins réservé avec des motifs simples. C’est pourquoi les pandas sont des excellents modèles pour ce genre d’initiatives.

C’est l’équipementier EPC qui a signé fin février 2017 le contrat qui lui permettra de finir l’assemblage de cette ferme qui sera mis en service presque 5 mois plus tard.

Idée lancée à Paris

Pour la première fois discutée lors de la COP21 au Bourget en 2015, cette initiative est l’ambition d’une entreprise qui veut combiner énergie verte et appel à la préservation de l’environnement, porté par l’envie de mobiliser la jeunesse sur les enjeux du changement climatique. Ada Li, la porte-parole du projet lors de la conférence pour le climat et qui nous vient tout droit de l’Oregon aux USA, à capté l’audience et s’est attiré la faveur des délégations présentes dans l’assemblée. Elle a ensuite pu échanger en tête avec le secrétaire général de l’ONU ainsi que l’ancien vice-président américain Al Gore.

Ada Li en Novembre 2015 devant l'assemblé réunie lors du COP 21, présentant le projet Panda Solar Farm pour la première fois.
Ada Li en novembre 2015 devant l’assemblé réunie lors du COP 21, présentant le projet “Panda Solar Power Plants” pour la première fois.

Cette conférence a lancé le projet “Panda Solar Power Plants” porté par une entreprise chinoise et présentée lors du 10e SNEC International Solar Industry and Photovoltaic Exhibition qui se déroulait à Shanghai en 2016. Durant leur présentation du programme, l’entreprise a pu s’attirer la sympathie des Nations-Unis ainsi que leur support.

Un programme endorsé par l’ONU

Le 1er septembre 2016, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et CMNE se lient et lance le projet dans sa phase de construction.Le  projet devra proposer des initiatives de production d’énergie verte grâce à un réseau d’autoroutes de l’énergie.

Engagement du groupe avec UMDP (l'ONU)
Engagement du groupe avec UMDP (l’ONU) Crédits : China Merchants New Energy/Panda Green Energy

En attendant, pour faciliter la promotion globale de l’énergie verte, un programme de sensibilisation, “Améliorer l’engagement de la jeunesse et l’innovation dans le développement durable ” est mise en œuvre dans le monde entier par le PNUD et le CMNE. Selon l’autorité, les jeunes générations deviennent les innovateurs et promoteurs du développement durable. Les fermes solaires en forme de panda seront le symbole de l’engagement de la jeunesse dans le travail de préservation d’un environnement durable.

En Chine, un animal sacré

Traditionnellement, le panda en Chine, le Panda est considéré comme un « trésor national » et lorsqu’il est offert, un tel cadeau ne peut se refuser. De nos jours, la diplomatie du Panda a bousculé ces codes ancestraux et a renforcé la protection de cet animal ainsi que son statut et le hisse au rang d’animal sacré et vénéré. Chaque panda géant est désormais incessible et reste la propriété du pays.

Le symbole d’un engagement de la jeunesse

Porté pour la première fois par une délégation de jeunes représentants qui parlent au nom des jeunes du monde entier, l’image du panda très cher à nos yeux et n’a pas été choisi au hasard.

Panda Power
Panda Power

Cette créature sensible et douce, mais tenace et vive fait des émules et véhicule une image appropriée par beaucoup de jeunes. Panda Power et l’expression I’m a Panda illustrent très bien l’impact du panda dans la génération Y et Z. Dans le monde entier, le panda se révèle comme le symbole d’un monde nouveau porté par les idées environnementales.

En chine, ce projet fait partie d’une vaste entreprise de transformation énergétique. Actuellement premier pollueur du monde, le pays s’est donné pour mission de devenir d’ici quelques décennies le plus écologiques. C’est cette vision qui nécessite l’engagement des générations futures et qui motive les actions qui vont dans ce sens.

L’essaimage des Fermes Panda déjà acté ?

D’après Business Insider, la compagnie prétend que d’ici 25 ans, sa “centrale du panda” sera capable de produire 3,2 milliards de kWh d’énergie solaire. Une production qui nécessiterait autrement la consommation de plusieurs millions de tonnes de charbon, réduisant les émissions de carbone de 2,74 millions de tonnes.
La centrale solaire du Panda de Datong  est la première de ce type et va s’ajouter à d’autres pour finalement constituer un vaste réseau de routage d’énergie.

Cette fameuse autoroute de l’énergie.

Beaucoup en ont rêvé, les Chinois s’apprêtent à le réaliser. En s’associant avec l’ONU, la société CMNE a ouvert la porte d’accès aux 5 continents pour ses projets ambitieux. Certains qualifieraient ce projet de stratégie commerciale, mais les Chinois préfèrent s’en tenir aux valeurs portées par leurs centrales pandas. Profitant de cet emblème, l’entreprise compte réaliser des usines dans le monde entier en créant un itinéraire imaginaire sur lequel une sensibilisation des citoyens serait pratiquée, favorisant l’émergence des énergies vertes et alternatives. Une prochaine centrale va voir le jour cette année selon le constructeur.

Carte de l'autoroute de l’énergie et des Centrales Panda.
Carte de l’autoroute de l’énergie et des Centrales Panda. Crédits : China Merchants New Energy/Panda Green Energy

Plus de 10 usines similaires sont déjà prévues dont une dans le sud de la France et une en Espagne, une en Angleterre et une dans l’est de l’Europe. Le continent européen serait, d’ailleurs, un point stratégique pour l’entreprise en y regroupant 40% de leurs centrales.

Tous ces éléments nous font penser que nous n’en avons pas fini d’entendre parler du Panda Géant 😀

REJOIGNEZ GOODACTU !

Vous aussi, inscrivez-vous et partagez de bons articles sur GoodActu, le magazine alternatif et positif. Nous avons besoin de chaque personne pour nous aider à  partager notre message.

JE ME LANCE →’

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Cet article vous a plu ?

Envie de bonnes nouvelles ? Inscrivez-vous pour les recevoir par mail.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.