Accueil Politique Les Civic Tech , c'est quoi ?

Les Civic Tech , c’est quoi ?
L

-

Le saviez-vous ? Ce sont des outils comme Meetup de FreeRepublic.com et Ma Voix de La primaire.org, qui ont permis à  François Fillon d’organiser son « meeting 2.0 » le 3 mai dernier, avec des élus et des entrepreneurs pour répondre en direct aux questions posées par les internautes sur les réseaux sociaux. Ces applications visant à remettre en valeur l’activité citoyenne de chacun des habitants nationaux face aux acteurs politiques du pays, font partie de ce qu’on appelle les « civictech ».

L’innovation au service de la citoyenneté

Le terme civictech fait référence à la Technologie civique, un ensemble de procédés, d’outils et de technologies concertées pour rendre le système politique plus ouvert aux citoyens. Dans la foulée, le lien démocratique se trouvera renforcé entre les citoyens et son gouvernement.

Dans l’ère de l’information, la technologie a petit à petit changé le visage de la société. Elle a d’abord muté le concept de la biologie avec les Biotechs. Elle a ensuite touché le monde de l’environnement par le biais des Cleantech ou des Greentech et celui des finances par les Fintech. Et enfin, elle est en train de révolutionner le système politique actuel avec les Civic tech.

Une réinvention de la démocratie à l’ère de la communication numérique

La question de la représentativité politique au sein d’une société démocratique a toujours été problématique, et ce depuis l’antiquité à en juger les essais et discours des philosophes de renom d’antan. Bien que le concept rousseauiste du terme fût jugé idéaliste, la praticité d’une démocratie directe a été remise en question avec les civic tech.

Une démocratie de l’ère de l’information est surtout reflétée dans La lucidité de José Saramago (2004), un roman primé au Prix Nobel de la littérature de 2004. Le roman en question met en exergue la confiance mutuelle entre le gouvernement et les citoyens, un rapport de force longtemps remis en question et qui a surtout été actualisé par Pia Mancini (TED Global 2014) et par Steven Davy (MediaShift). En tout cas, il en résulte une ouverture du gouvernement et une croissance de la participation citoyenne, de plus en plus rajeunie.

Des technologies civiques plutôt qu’une civic tech

Dans la pratique, la « civic tech » n’est pas unique. Elle est la convergence de cinq champs différents :

  • Les données gouvernementales
  • L’organisation communautaire
  • Les réseaux sociaux
  • Le financement participatif
  • La consommation collaborative

Chacun de ces champs est pris en charge par plusieurs entreprises dont le but peut différer d’une compagnie à une autre.

Du côté des citoyens par contre, la civic tech ne se présente pas en un simple site d’information, mais en véritable plateforme participative. Vous pouvez par exemple choisir votre candidat sur LaPrimaire.org ou bien comparer des programmes électoraux sur Voxe.org.

Finalement, le domaine des Civic Tech n’est encore qu’à ses prémices. Ce qui est sûr c’est qu’elles vont révolutionner la politique tout comme la technologie l’a fait avec la musique, la presse, le voyage…

REJOIGNEZ GOODACTU !

Vous aussi, inscrivez-vous et partagez de bons articles sur GoodActu, le magazine alternatif et positif. Nous avons besoin de chaque personne pour nous aider à  partager notre message.

JE ME LANCE →’

LU EN CE MOMENT

Derniers articles

Cet article vous a plu ?

Envie de bonnes nouvelles ? Inscrivez-vous pour les recevoir par mail.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.