Accueil Lifestyle Gastronomie 1 jeune sur 10 ne mange pas de viande

1 jeune sur 10 ne mange pas de viande
1

UN ARTICLE PARLANT

-

Aujourd’hui, le régime végétarien est partout et conquiert les Français… de plus en plus tôt. Mais combien de jeunes pensent devenir végétarien, végétalien ou encore vegan ? Sont-ils prêts à franchir le cap ? Combien d’entre eux ont déjà réduit leur consommation de viande ? Zoom sur les révélations de l’étude Parole aux jeunes de Diplomeo.

« Désolé, je ne mange pas de viande. »

Les jeunes trient leur assiette. Voici la première révélation de l’enquête. En effet, 68 % des jeunes interrogés disent manger de tout, tandis que 32 % ont des restrictions alimentaires. 17 % des sondés ne consomment pas certains aliments, car ils ne les aiment pas, 2 % ne mangent pas de tout par conviction religieuse et 2 % pour raison de santé. La dernière raison de cette restriction alimentaire est le fait d’avoir adopté un régime particulier. En effet, 11 % des jeunes interrogés sont végétariens, végétaliens, pesco-végétariens ou encore vegans.

Les jeunes, attirés par l’idée de devenir veggie

Si un grand nombre de jeunes ne se refusent pas un morceau de viande pour diner, beaucoup de ces derniers ont pourtant songé à réduire la consommation de chair animale. Et les raisons de leur questionnement sont plurielles : 54 % y ont pensé pour la protection des animaux, 49 % pour la préservation de l’environnement, 43 % pour des raisons de santé et 21 % en raison des récents scandales alimentaires.

Quand bien même ces jeunes sont attirés par l’idée de devenir veggie, sauter le pas est une autre affaire. 67 % d’entre eux ne se sont pas décidés à changer de régime alimentaire en ce sens, car ils ne peuvent pas se passer de viande ou encore 25 % trouvent que cela est trop contraignant socialement.

Mais pour ces jeunes, pas question de dénigrer les veggie : 41 % des sondés trouvent qu’il s’agit d’une démarche respectable. 10 % pensent même suivre un jour leur modèle…

Des végétariens compris et sans contraintes

Si les non-végé interrogés trouvent le régime sans viande trop contraignant, ce n’est pas l’avis de ceux qui l’ont adopté ! En effet, 80 % des jeunes estiment ne pas être contraints au quotidien. Les autres soulignent la difficulté à suivre leurs amis ou leur famille lors des repas.

D’un point de vue de l’acceptation de la famille comme des pairs, les végétariens n’ont pas tous rencontré des difficultés. 57 % des veggie interrogés témoignent que leur famille a été compréhensive lors de leur décision de changer de régime alimentaire. 66 % de ces sondés disent également que leurs amis ont accepté leur décision.

Les végétariens gagnent du terrain et sont désormais loin d’être considérés comme anormaux. La question du végétarisme plane sur cette jeunesse consciente, ouverte et tolérante !

REJOIGNEZ GOODACTU !

Vous aussi, inscrivez-vous et partagez de bons articles sur GoodActu, le magazine alternatif et positif. Nous avons besoin de chaque personne pour nous aider à  partager notre message.

JE ME LANCE →’

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

LU EN CE MOMENT

Derniers articles

Cet article vous a plu ?

Envie de bonnes nouvelles ? Inscrivez-vous pour les recevoir par mail.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.