Accueil Les 11 arts 🎨 Zoom sur une technique pictural : Le pastel 🎨

🎨 Zoom sur une technique pictural : Le pastel 🎨
ð

UN ARTICLE PARLANT

-

Le pastel est un bâtonnet de couleur utilisé en dessin et en peinture. Il est composé de pigments, d’une charge et d’un liant. On distingue les pastels secs (tendres ou durs) des pastels gras (à l’huile ou à la cire).

Qu’est ce que la pastel ?

La technique du pastel s’apparente à la fois au dessin et à la peinture. Certains artistes utilisent une technique proche du fusain fondée sur l’utilisation de lignes et l’estompage, d’autres ont une approche picturale en superposant des couches épaisses de couleur. Les possibilités du pastel sont très étendues.

Le pastelliste peut utiliser ses bâtonnets de différentes manières :

Avec le chant pour des traits précis ,avec la tranche pour le travail des surfaces ;
écrasé pour étaler la poudre sur le support et produire une zone de couleur floue.
Une pression contrôlée et ces trois techniques permet une grande richesse de traits et de textures, mais la vraie force du pastel est certainement la pureté et la vibration de ses couleurs.

Le pastelliste peut à la fois utiliser des couleurs pures (application simple des bâtonnets), le mélange de couleurs par superposition et fusion (le pastelliste étale une couleur sur l’autre) et le mélange optique (le pastelliste superpose des traits de couleur).

La fragilité du pastel implique une technique de conservation particulière car un pastel non protégé se dégrade à la moindre manipulation. La meilleure protection reste l’encadrement sous verre. Il est aussi d’usage de fixer les œuvres. Le stockage se fait à plat, face peinte contre une feuille de papier cristal.

Voici 7 conseils & astuces à ceux qui voudrai ce lancer : 

1/ Rien à voir avec le pastel gras

Pastel sec et pastel gras sont deux techniques très différentes qui ne se mélangent pas : Et pour cause, le pastel sec ne se dilue pas (quoique certains y mettent parfois de l’eau mais attention, tous les papiers ne supportent pas cet ajout) alors que le pastel gras contient de l’huile, et peut se travailler avec de l’essence de térébenthine par exemple.

2/ Pas de diluant = Pas de séchage

Et quelle liberté ! Si vous aimez le dessin au graphite, vous retrouverez ce confort de pouvoir travailler à son rythme sans se préoccuper du temps de séchage. Pas besoin de se presser pour terminer avant que la peinture ne sèche, pas besoin de poireauter si l’on veut au contraire travailler sur une surface déjà bien sèche. On peut laisser un dessin inachevé et le reprendre un mois plus tard, ou bien au contraire le faire d’une traite dans la même journée : Tout est possible.

3/ Un matériau volatile à apprivoiser

Oui, en d’autres termes on s’en fout partout. Même si la texture des pastels secs diffère d’une marque à l’autre, il est difficile de ne pas avoir les doigts multicolores. Certains portent même des gants mapa pour faire leurs estompes !

Ca fait partie du jeu, quand on dessine aux pastels on sait qu’il faut protéger sa table et faire attention à ses vêtements. Mais le côté tactile de cette matière a aussi tout son charme, peindre avec les doigts est un exercice finalement très plaisant aux faux-air d’enfance…

4/ Une conservation intemporelle

Vous avez déjà jeté un tube d’acrylique qui a séché avant même que vous n’ayez eu le temps de le finir ? Ca ne vous arrivera pas avec le pastel, ils se conservent sans broncher. Pas de gaspillage !

Les dessins eux-même sont toutefois beaucoup plus fragiles que les toiles. D’abord parce qu’ils sont sur papier, ensuite à cause justement du caractère volatile du pastel, qui fait qu’on ne peut pas passer les doigts sur le dessin sans l’estomper. Pour cette raison il est impératif d’encadrer ses dessins aux pastels secs sous verre, idéalement avec un passe-partout. Dans ces conditions, pas de problèmes, vous conserverez votre oeuvre intacte toute votre vie !

5/ La finesse des détails

Il est possible d’obtenir de très délicats petits détails avec les pastels. En cassant les bâtonnets on obtient des arêtes très fines, sans oublier les précieux crayons-pastels qui se faufilent dans les plus petites zones ! Si vous aimez les œuvres très détaillées, vous pourrez vraiment vous faire plaisir avec cette technique qui autorise une belle précision.

6/ Des textures innombrables

Fondu tout en douceur, poils finement détaillés, vagues étincelantes, yeux brillants… le pastel sec permet de donner de nombreux effets aux tableaux. Chaque forme de pastel (bâtonnets, carrés, craies ou crayons-pastels) et chaque marque apporte sa propre spécificité pour venir enrichir votre oeuvre.

7/ La superposition des couleurs

On ne mélange pas les pigments entre eux comme on peut le faire avec la peinture. Par contre, on les superpose pour obtenir de superbes nuances, des dégradés, de la brillance ou encore de la transparence. Attention toutefois, tous les bâtonnets ne permettent pas d’obtenir cette transparence, certains sont très opaques. Cela dépend des marques, il faut apprendre à les connaître pour en explorer toutes les possibilités.

Liens utile :

http://fbg-pastel.com/

http://pastellistesdefrance.com/

http://www.artdupastelenfrance.fr/

 

REJOIGNEZ GOODACTU !

Vous aussi, inscrivez-vous et partagez de bons articles sur GoodActu, le magazine alternatif et positif. Nous avons besoin de chaque personne pour nous aider à  partager notre message.

JE ME LANCE →’

2 Commentaires

  1. Le Pastel: la nouvelle arnaque !
    Il suffit de déposer très délicatement quelques grammes de cette précieuse chose pour voir passer, par transparence, le sujet même.
    Et ça vous donne l’impression extraordinaire d’être un peintre surdoué.
    Certains l’emploient depuis moins d’un an et dépasse les grands Maîtres de la Peinture, eux-mêmes !
    C’est dire le non sens de cette technique.
    Seule la peinture à l’huile peut prétendre à être la voie Royale dans ce domaine.
    Mais de nos jours plus personne n’emploie cette technique, trop difficile à maîtriser.
    Vive le street-art et ses dérivés !!!

    • Je trouve le pastel comme une des nombreuses manières de faire de l’art. Certes, certaines dérives peuvent prêter faciliter la reproduction ou la création, mais je pense que cette technique peut aussi ouvrir la porte à de nouvelles manières de distinguer les œuvres. Alors si le pastel peut se définir comme une arnaque, je ne suis pas si nous devrions aller aussi loin 😮

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

LU EN CE MOMENT

Derniers articles

Cet article vous a plu ?

Envie de bonnes nouvelles ? Inscrivez-vous pour les recevoir par mail.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.